Enseigner, un métier sous contrôle ?

Entre autonomie professionnelle et normalisation du travail

MAULINI Olivier Voir la biographie
GATHER THURLER Monica Voir la biographie

date de parution : février 2014

Pages : 280

Pédagogies

Résumé

Le contrôle du travail des enseignants est, dans nos sociétés, éminemment problématique : les intéressés craignent d’être contrôlés, les contribuables ne comprennent pas qu’ils ne le soient pas ; les premiers pensent que leur métier n’est guère compatible avec un système de surveillance technocratique, les seconds expliquent que l’importance de la tâche confiée aux enseignants impose une évaluation rigoureuse à laquelle, d’ailleurs, nul métier n’échappe aujourd’hui.

Et que disent les chercheurs qui travaillent sur cette question ? Que le moins que l’on puisse faire, c’est de poser la question. Qu’il faut regarder de près ce que « contrôler » veut dire et comment cela se passe ailleurs dans le monde. Qu’il est normal de suspecter le contrôle, important de se demander comment l’on pourrait s’en passer, mais nécessaire de ne pas se payer d’illusions. Et qu’il faut s’interroger pour savoir quelle forme de « contrôle » peut contribuer au développement des compétences professionnelles des personnes comme au meilleur fonctionnement de l’institution scolaire.

C’est ainsi que le présent ouvrage s’attaque, sans tabou, à une question clé. Olivier Maulini et Monica Gather Thurler brossent un tableau très complet des pratiques et s’interrogent sur les moyens de mettre en place une meilleure régulation de nos écoles pour une meilleure réussite de nos élèves. Même si les choses ne sont pas simples et si les solutions, là comme ailleurs, ne préexistent pas aux problèmes…

22,13 €

Du même auteur